MVHabitation

Le saviez-vous ?

Tout ce qu’il vous faut savoir sur ce mode de chauffage original ...

Consommation réduite : Vous noterez une réduction d’un facteur 2 à 4 de la consommation de bois par rapport à un poêle en fonte.
Comme l’énergie est mieux valorisée votre consommation est moindre pour un confort équivalent, voir supérieur.

Facilité d’utilisation : Seulement 2 à 4 heures de feu par jour pour 12 à 48 heures de chaleur.
Pas besoin d’entretenir un feu continu, ni de réguler le tirage pour ajuster le puissance en temps réel. C’est la masse qui fait office de thermostat. Le seul paramètre à faire varier est l’intervalle entre 2 flambées.

Performance optimale : Le rendement réel d’exploitation peut atteindre 80 %, sans régulation électronique !
Le rendement réel d’une chaudière est souvent très éloigné du rendement théorique vendu par le fabricant, d’autant plus que l’appareil est surdimensionné. En effet le rendement d’une chaudière chute avec son taux d’exploitation (puissance appelée en rapport à la puissance maximale délivrable). Or le principe d’accumulation permet un fonctionnement nominal, au meilleur des performances possibles de votre appareil, quelle que soit la puissance appelée. Grâce à la basse température la puissance délivrée est auto régulée par simple principe d’équilibrage des niveau d’énergie entre votre habitat et le poêle.

Confort thermique inégalable : Le rayonnement continu à basse température procure une sensation de chaleur enveloppante très apaisante.
Un poêle maçonné diffuse en priorité sa chaleur par rayonnement basse température. Cela permet de mettre toutes les parois environnantes à température idéale. La basse température permet de réduire le chauffage de l’air au minimum. Cela évite d’avoir des mouvements d’air parasite et des déplacements de poussières, ainsi qu’un écart de température entre le haut et le bas de la pièce. C’est un confort sensiblement équivalent à celui procuré par un plancher chauffant.

Sécurité totale : Il n’y a pas de risque de brûlure car les températures de surface sont douces, ni de risque d’incendie nocturne car le poêle est éteint la nuit. Malgré cela il fait chaud au réveil car le poêle diffuse en continu.

Élément d’architecture intérieure : Un poêle artisanal peut prendre n’importe quelle forme pour s’adapter à votre habitat et influencer la perception de l’espace. Banquettes, passe plat, cloison ou sol chauffants figurent parmi les nombreuses possibilités, auxquelles s’ajoutent un quantité surprenant de possibilités de finitions. En outre, un poêle maçonné offre la possibilité d’options intéressantes telles que four à pain, zone de cuisson, et production d’eau chaude sanitaire.

Autonomie énergétique : Un poêle maçonné offre d’excellentes performances sans pour autant nécessiter de dispositif électronique ni d’alimentation électrique.
Il fonctionnera toujours, quoiqu’il advienne, indépendamment du réseau électrique. C’est d’un grand secours en cas de panne de longue durée.

Énergie locale, renouvelable et bon marché : Le bois est disponible localement et non tributaire des aléas géopolitiques et des cours boursiers. A la différence des énergie fossiles, le CO2 émis lors de la combustion du bois est inclus dans le cycle naturel du carbone et ne participe pas au réchauffement climatique. Le bois est l’énergie la moins chère derrière le soleil (voir l’argus des énergies ici ou bien un document plus complet et éminemment politique ).

SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Hébergé par www.magoga.fr